Magasins spécialisés: le chiffre d'affai

Les ventes ont baissé de 40% au cours des vingt dernières années

La vente dans les magasins spécialisés tels que les bouchers, boulangers et fruitiers continue de baisser. Ceci résulte des chiffres du SPF Economie. Hormis en novembre et en décembre, les ventes mensuelles ont diminué chaque mois au cours des dix-huit derniers mois par rapport à la même période de l'année précédente. Le chiffre d'affaires a baissé de 5,4%. Au cours des vingt dernières années, les ventes ont même baissé de 40%. Ceci fait que de plus en plus de magasins spécialisés ferment leurs portes. Dans cinq ans, 10% des bouchers disparaîtront. “Nous voyons dans tous les domaines un glissement vers le supermarché, plus précisément le supermarché de quartier”, explique Luc Ardies, experts ès retail auprès,de l'organisation d'entrepreneurs Unizo. Ceci résulte aussi des chiffres de son organisation, Buurtsuper.be. En 2015, la Flandre comptait pas moins de 150 supermarchés de quartier en plus par rapport à 2005. Il s'agit de plus en plus souvent de magasins franchisés affiliés à un grand groupe retail comme Delhaize ou Carrefour. De plus, les consommateurs se rendent moins souvent au magasin parce qu'ils se rendent plus souvent au supermarché, où ils font leurs courses en une seule fois. Il y a vingt ans, une famille belge se rendait encore 200 fois par an au magasin. Entre-temps, ceci a baissé à 154 visites en magasin. D'après Unizo, ce nombre continuera de baisser mais ceci concerne souvent un assainissement naturel.  Ardies s'attend à ce que le bon commerçant garde une place dans le paysage retail. 

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Bakery 

Bakery utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.