naar top
Menu
Logo Print
09/05/2019 - MELISSA HIMPE

DU PAIN DANS DES EMBALLAGES TOUJOURS PLUS DURABLES

Le consommateur recherche l'authenticité

Bien que le boulanger belge soit toujours très attaché au sac à pain paraffiné, il existe déjà de nombreuses alternatives sur le marché aujourd'hui qui facilitent le processus de recyclage. Ces alternatives répondent à la demande pressante des consommateurs pour plus de durabilité. C'est pourquoi de nombreux fournisseurs se lancent sur cette voie et s'appliquent à trouver le juste équilibre entre durabilité et conservation optimale.

broodzak

Inévitable

Il est impossible de stocker du pain à l'air libre, car il se dessèche très vite. Le réfrigérateur n'est pas non plus l'endroit idéal, le pain reste mou plus longtemps dans un environnement plus tempéré. L'utilisation de l'emballage est inévitable pour le boulanger, car c'est le seul moyen de garder les produits frais, savoureux et croquants. La durée de conservation d'un pain dans son emballage dépend de la quantité d'humidité que le matériau laisse passer.

Plastique ou papier?

Comme le plastique ne laisse pas passer l'humidité, le pain dans un sac en plastique ne peut pas se dessécher. Mais si l'humidité ne peut pas entrer, elle ne peut pas sortir, et la croûte devient dure et molle, et le pain risque de moisir plus vite. Dans le cas d'un sac en papier, c'est le contraire. Le papier laisse passer beaucoup d'humidité et le pain sèche trop vite. Les sacs en papier sont idéaux pour les produits que les consommateurs préfèrent généralement croustillants et croquants, comme les pistolets ou les baguettes.

Paraffine

Comme ni le plastique, ni le papier ne fonctionnent de manière optimale pour le pain, le boulanger belge ne jure que par l'emballage en papier paraffiné. Ce papier est protégé par une couche de cire qui permet à l'humidité de passer à travers de manière beaucoup plus progressive, ce qui permet de garder le pain frais pendant trois à quatre jours. Cependant, la couche de cire est à base de pétrole et bien que le papier soit facile à recycler, l'huile complique grandement ce processus.

broodzak

Durabilité: un défi

Le Belge moyen consomme environ 53 kg de pain par an, soit 65 gros pains. Chaque pain est vendu avec son sachet en plastique ou en paraffine, ce qui représente un impact envi­ronnemental non négligeable. De nombreux fournisseurs sont confrontés au défi de trouver un bon équilibre entre un emballage durable et un emballage garantissant la durée de conservation et l'hygiène. La législation encourage aussi les fournisseurs dans ce sens, de sorte que l'on trouve déjà de nombreuses alternatives durables sur le marché aujourd'hui.

Emballages compostables

Il existe une alternative plus respectueuse de l'environnement à la paraffine: le biocoating. Cette couche de cire biodégradable est fabriquée à partir de matières premières renouvelables et naturelles telles que l'huile de palme, les bioplastiques d'origine végétale et les fibres de bois associées à une colle à base d'amidon. L'innovation réside dans le fait que ce revêtement est aussi appliqué à l'intérieur du sachet. Ceci retient mieux l'humidité, pour que le pain reste frais plus longtemps. Une fois le pain fini, le consommateur peut mettre ses déchets verts dans le sac et le jeter dans son compost. Ou le jeter avec les papiers et les cartons pour ceux qui n'ont pas de compost.

Film PLA

La couche de cire, mais aussi l'encre sur l'emballage peuvent perturber le processus de compostage. Les encres à base d'eau offrent ici une solution intéressante. Le nec plus ultra du sac à pain compostable, c'est le film PLA, un film écologique à base de résidus végétaux. La demande de sacs à fenêtre avec film compostable est élevée, mais le PLA ne convient actuellement qu'aux sacs plus petits et aux sachets à fond plat. Des produits tels que le granola, les biscuits et les chocolats peuvent facilement être vendus dans ces sacs. Cependant, les sacs à fenêtre en PLA pour le pain ne sont toujours pas disponibles.

verpakking

Emballage comestible

Pour le boulanger qui veut se démarquer et pousser un peu plus loin le concept de durabilité, il existe aussi des emballages comestibles. Lorsque le client ramène votre produit à la maison, il se fera un plaisir de penser à votre boulangerie. Cela crée une chouette expérience et une interaction agréable. L'emballage est principalement composé de pommes de terre, car elles ne dégagent qu'une saveur douce ou presque nulle. Avec une encre comestible à base de cacao ou de betterave bio (selon la couleur), vous pouvez person­naliser l'emballage.

Plaquettes

Comme extension de l'emballage comestible, vous pouvez utiliser des plaquettes ou des étiquettes que vous mettez sur le pain et faites cuire au four. Bien que les plaquettes soient relativement nouvelles et encore relativement peu connues en Belgique, elles sont déjà bien établies chez nos voisins du Nord. Cela s'explique par le décret sur le pain de 1986, qui rendait obligatoire à l'époque une vignette sur le pain complet afin d'éviter toute confusion avec le pain gris ordinaire. De nos jours, elles sont principalement utilisées pour le marquage, et plus particulièrement pour les pains biologiques. Personnalisez vos plaquettes avec votre propre logo ou nom pour dégager encore plus d'authenticité et de savoir-faire dans votre boulangerie.

Sachets réutilisables

Les sacs réutilisables font aujourd'hui partie intégrante de nos supermarchés, mais cette tendance s'étend de plus en plus aux boulangeries. Les fournisseurs proposent des sacs réutilisables conçus spécialement pour le pain. Ces sacs sont produits dans des conditions équitables à partir de coton biologique et peuvent être placés au congélateur. Dans la plupart des cas, les consommateurs apportent leurs propres sacs réutilisables à la boulangerie, mais en tant que boulanger, vous pouvez aussi les vendre et encourager leur utilisation.

verpakking

Authenticité

On constate que les consommateurs préfèrent un emballage à l'aspect mat à un emballage brillant. Le papier, le carton et le kraft obtiennent également de bien meilleurs résultats que le plastique, et pas seulement parce qu'il s'agit de matériaux durables. Les matériaux naturels se marient parfaitement avec l'aspect du pain ou des baguettes fraîchement cuits et évoquent quelque chose de plus authentique. Le sac de pain gris typique reste populaire. Lorsque le traitement du sachet est à l'intérieur, le sac aura un aspect encore plus naturel et vous obtiendrez encore plus l'aspect d'un emballage en papier mat.

Moyen de communication

De nos jours, le petit boulanger doit très souvent faire concurrence aux grandes chaînes et aux supermarchés qui proposent également du pain frais. L'emballage peut être utilisé pour vous distinguer et aussi pour développer votre propre marque. Profitez-en et personnalisez votre emballage avec votre propre design. De nombreux fournisseurs ont à leur disposition des équipes qui proposent une personnalisation de l'emballage avec des logos, des noms ou un design spécifique. Si l'emballage rend votre produit plus attrayant pour le consommateur, c'est qu'il est réussi.

Artisanat

Bien que la consommation quotidienne de pain diminue progressivement au profit des céréales, des graines et des produits laitiers au petit-déjeuner ou au lunch, le pain s'impose aussi de plus en plus pour les occasions spéciales. Les consommateurs ont également besoin de certitudes et d'informations sur les produits, et se tournent davantage vers des pains spécifiques, comme les produits sans gluten, pauvre en glucides ou le pain à base de céréales primitives. L'artisanat est ici le maître mot et le concept doit également transparaître sur l'emballage. N'oubliez pas que le consommateur final s'oriente de plus en plus vers la durabilité. A vous de vous adapter en conséquence.